Search
  • L'équipe onoff

Préparer Noël : gagner de l’argent avec sa garde-robe

Noël approche et vous vous demandez où vous allez ranger vos nouveaux cadeaux. Votre dressing déborde, vos tiroirs ont du mal à fermer. Et si vous profitiez du confinement pour vider votre garde-robe et vous faire un peu d’argent pour faire de jolis cadeaux de Noël ?


Votre garde-robe est une source de revenu


Le site Planetoscope estime que chaque foyer français dispose de 114€ de vêtement en bon état qui dorment dans les placards. Et 60% des Français possèdent des vêtements qu’ils ne portent jamais. Plus qu’on ne croit : 7 vêtements de nos garde-robes sur 10 ne sont pas portés, selon l’Ademe.

Si on pense à revendre sa voiture, on ne pense pas toujours à ses vêtements. Pourtant en suivant quelques conseils, on peut faire de sa garde-robe un business. Bien sûr, en prenant bien soin de ses vêtements. Un vêtement beaucoup porté et usé, ne pourra se revendre que 20% du prix initial. Mais une pièce soigneusement entretenue peut se revendre 80% du prix d’origine. Pour la revente, privilégiez donc les classiques intemporels bien entretenus. Prêts ? C’est parti pour une séance de tri pour préparer Noël.


Triez pour faire de la place


Avant de vendre ses vêtements, on s’attelle à une grande séance de tri pour voir ce que l’on garde, ce que l’on vend, ce que l’on donne.


Méthode de tri


On commence par sortir tous ses vêtements, pour être exhaustif. Car est-ce que l’on se souvient de ce petit chemisier acheté en solde et remisé au fond du placard ? Ou de ce pantalon qui reste toujours au bout du dressing ?

Ensuite on se pose les bonnes questions. Avez-vous porté cette jupe cette année ? Cette veste est-elle usée ou tâchée ? Pour vous aider à avancer, Vestiaire Collective a créé une petite série de questions pour savoir ce que l’on garde ou jette. On élimine les vêtements répétitifs et l’on essaye de limiter ceux qui ont une valeur uniquement affective.


Garde-robe capsule


Vous voulez non seulement vider votre garde-robe mais aussi faire une fashion détox ? Alors adoptez une garde-robe capsule. Késako ? Un dressing qui ne contient que 33 pièces (y compris les sacs, écharpes et chaussures, sans compter les sous-vêtements, les vêtements de sport et ceux pour les grandes occasions). L’objectif est de se constituer une petite collection de vêtements de haute qualité, qui peuvent se marier ensemble. Résultat : on se crée facilement un grand nombre de tenues à partir d'un petit nombre de pièces seulement. On conserve cette garde-robe pendant 3 mois, sans rien acheter, et on la modifie un peu au bout des 3 mois pour s’adapter aux saisons et remplacer les pièces usagées. Finis les placards qui débordent, ces garde-robes minimalistes libèrent de l’espace mais aussi l’esprit. On s’habille plus vite quand le choix est plus simple.


Donnez ce que vous ne vendez pas


Vous avez fini votre tri. Mais bien sûr, tout ne va pas pouvoir se vendre. Mettez de côté les vêtements en bon état mais que vous savez ne pas pouvoir vendre pour les donner à Emmaüs ou au Secours Populaire. Pour les vêtements abîmés et trop usés, optez pour les bacs de tri. Nos vieux vêtements sont ensuite broyés et peuvent être réutilisés notamment pour créer un nouveau fil qui servira à faire des affaires toutes neuves !


Où vendre ses vêtements


Pour les vêtements que vous voulez vendre afin d’acheter un peu plus de cadeaux de Noël, plusieurs options s’offrent à vous.


Les vide-greniers


Si les périodes de confinement ne sont pas propices aux marchés extérieurs, quand c’est possible les vide-greniers sont une bonne occasion de vendre toutes sortes de pièces. Inscrivez-vous et soignez la présentation de vos habits pour qu’ils trouvent preneur. Si vous avez beaucoup de vêtements de marque, privilégiez des vide-greniers orientés mode comme ceux proposés par violettessauvage.fr.


Les sites de vente


De nombreux sites se sont spécialisés dans la vente de vêtements d’occasion, notamment de marque. Vinted, Vestiaire collective ou encore Vide Dressing font partie des plateformes qui mettent en relation acheteurs et vendeurs.


Sur les réseaux sociaux


Et si vos vêtements trouvaient preneur juste à côté de vous ? Organisez un vide-dressing pour vos amies ou avec votre communauté. Une bonne manière d’associer le business avec le plaisir d’un moment partagé - enfin quand le déconfinement nous le permet.


Chez certaines marques


Vous pouvez également apporter vos vieux vêtements chez certaines marques comme H&M ou Bonobo qui vous les échangent contre des bons d’achat.


Dans les dépôts-vente


Les friperies et dépôts-vente font également partie des solutions pour vendre vos anciens habits. Les marges peuvent être importantes mais vous ne vous occupez de rien. Si le vêtement n’est pas vendu au bout de quelques mois, il vous sera rendu.


Quatre conseils pour vendre en toute sérénité


Soignez vos photos


Une belle lumière, un fonds neutre ou agréable, un recto/verso : de belles photos augmentent vos chances de vendre et évitent les questions des acheteurs.


Faites des descriptions complètes (et honnêtes)


Soyez le plus précis dans vos descriptions. Inspirez-vous des descriptions des articles neufs et des étiquettes pour donner le plus de détails possibles : cela améliorera le référencement de votre annonce et évitera un certain nombre de questions venant des acheteurs. N’hésitez pas à mentionner les défauts de vos vêtements, pour éviter tout quiproquo.


Donnez un prix juste


Fixez votre prix en fonction de l’usure du vêtement et de la marque. N’hésitez pas à faire un tour sur les différents sites dédiés à la mode d’occasion pour établir un prix cohérent par rapport au marché.


Être facilement joignable


Être rapidement joignable est une des clés pour vendre rapidement. Mais donner son numéro de téléphone peut rebuter. L’idéal est de se créer un second numéro de portable, que vous pourrez couper ou désactiver si un acheteur désagréable se présente. Grâce à l’application Onoff, pour moins de 4€ par mois, vous pouvez installer un second numéro sur votre smartphone et vendre en toute sérénité vos articles en ligne.


Achetez responsable


Et voilà : votre dressing respire, vous disposez d’un petit pécule pour les cadeaux de Noël, vous êtes prêts pour… le shopping ! Mais avant de le remplir votre garde-robe plus vite que vous ne l’avez vidée, réfléchissons aux solutions pour acheter de manière intelligente. Pour éviter la sur-consommation, on vous a déjà parlé de la garde-robe capsule qui encourage à restreindre ses vêtements à 33 pièces. Aux côtés de ces solutions de fashion détox, on trouve d’autres initiatives pour limiter l’impact de nos vêtements sur l’environnement. Car l’industrie du textile est l’une des plus polluantes au monde : pollution des eaux, produits chimiques, transport des matériaux et un nombre de déchets énorme généré. Beaucoup de jeunes marques se sont créées pour répondre à cette problématique. Pour être plus éco-responsables, elles utilisent différentes options - voire plusieurs à la fois : fabrication locale, à base de tissu recyclé, production uniquement sur pré-commande, versement d’une partie du bénéfice à des actions de défense de l’environnement.

Pour mieux consommer, vous pouvez aller sur les sites de SloWeAre ou WeDressFair qui recensent les marques écoresponsables. Les grandes marques essayent - un peu - de modifier leur production. Vous pouvez mieux juger et comprendre leur engagement grâce à l’application ClearFashion qui scanne les engagements des marques selon 100 critères. Pour Noël, certaines de ces marques responsables proposent des cartes cadeau qui facilitent la vie.


Et si le confinement vous donne des envies de rangement, suivez nos conseils pour faire un grand nettoyage et vendre vos différentes affaires en trop avant Noël.


37 views0 comments