Search
  • L'équipe onoff

Second numéro, adresse mail... comment protéger sa vie privée sur les App de dating

Updated: Aug 18

App de dating pour l’été


Peau bronzée, corps dénudé, du temps pour soi : l’été est la saison idéale pour tomber amoureux ou faire des rencontres. En 2020, quand on dit “rencontre” ou “trouver l’amour”, on pense tout de suite à une app de dating. Plus d’un quart des Français y sont déjà connectés et la statistique est encore plus forte chez les jeunes. Mais tout n’est pas rose dans l’app de dating, et le harcèlement ou les escroqueries y ont aussi trouvé leur place. Comment protéger sa vie privée sur les applications de rencontres ? Avec un second numéro, des bonnes pratiques et un oeil attentif. On fait le point.


Le temps des rencontres


Saison sensuelle par excellence, l’été et ses vacances est aussi souvent une bonne occasion pour partir, tester de nouvelles activités et par conséquent faire de nouvelles rencontres. Sans compter que grâce au temps libre, on a l’occasion de prévoir des rencards.

Autant de bonnes raisons de faire chauffer son smartphone et de surfer sur une app de dating. Parmi les arguments que les femmes invoquent en faveur des app de dating, on trouve le fait de pouvoir être plus attentive et assurée dans le choix de ses partenaires ou encore la possibilité d’éviter les situations dérangeantes si un rendez-vous se passe mal : l’anonymat d’un rendez-vous pris en ligne - hors du réseau social quotidien - rassure (d’après l’article universitaire du Dr. Panteá Farvid et de Kayla Aisher, “It’s Just a Lot More Casual”: Young Heterosexual Women’s Experiences of Using Tinder in New Zealand)


Une envie après le confinement


De plus après le confinement, l’envie de faire à nouveau des rencontres est forte. Dans un sondage mené par Happn, 73% des utilisateurs déclaraient que le confinement leur avait permis de faire le point sur leur vie sentimentale et qu'ils étaient davantage motivés à trouver l'amour. Privilégiant les apéros en plein air et les balades romantiques pour respecter - un peu - les distanciations, les affaires amoureuses reprennent.


Les nouvelles tendances


Si les sites de rencontres étaient autrefois les leader des dates amoureux, c’est désormais sur mobiles que l’on se donne rendez-vous. Pour répondre à cet engouement, de nombreuses applications ont vu le jour. Aux côtés du célèbre Tinder, on trouve désormais de nombreuses app de dating. Celles privilégiant des profils fournis comme Hinge, celles qui posent beaucoup de questions pour mieux trouver votre match comme OkCupid. Celles qui vous permettent de revoir le crush croisé au bar de la veille avec Happn, ou celles qui donnent aux femmes le plaisir de faire le premier pas avec Bumble. Grâce à Fruitz, vous saurez tout de suite si votre interlocuteur est plutôt pêche (entendez plan Q) ou cerise (recherche de l’âme soeur). Pour vous aider à faire le premier pas, Peach propose de lancer des défis, Louise se base sur vos goûts musicaux et Date my pet matche les amoureux en fonction de leurs animaux de compagnie préférés. Grindr, app historique pour les rencontres homosexuelles, se voit elle aussi concurrencée avec l’arrivée de Her, une app LGBTQ+ réservée aux femmes. Il y a même des app de dating pour ceux qui en ont marre des app de dating ! Once et Waiter ne vous proposent qu’un seul match par jour.


Mais tout n’est pas rose dans le monde des app de dating et il est important de rester vigilants pour ne pas gâcher ses romances.


App de dating : restez vigilants


Les comportements déplacés, violents ou les arnaques ont malheureusement trouvé aussi leur place sur les app de dating. De quoi faut-il se méfier ?


Harcèlement


Une étude menée auprès d'utilisateurs français, italiens et allemands, par YouGov pour l’application Once, fait le constat que huit utilisateurs sur dix ne sont pas satisfaits de leur expérience avec les app de dating. Parmi les déceptions : l’attitude des autres utilisateurs et notamment leur agressivité. Une femme sur deux a déjà reçu une image explicite non désirée ou des messages insistants ou insultants depuis une app de dating, contre un homme sur cinq.

Confronté à des cas d'agressions voire pire, Tinder a lancé un bouton d'alerte aux États-Unis pour signaler des profils. Afin d’éviter les faux profils, l’application de rencontre la plus célèbre utilise aussi l’Intelligence Artificielle. Elle propose aux membres de s’auto-identifier via une série de selfies en temps réel, qui seront comparés, par une IA assistée par l’humain, aux photos du profil.


Escroquerie


La société F-Secure, spécialisée dans les cyber-attaques, alerte : les escroqueries amoureuses sont l’un des types de spam les plus couramment détectés en 2018 et 2019. Pour s’en défendre, la seule solution est de savoir les éviter et donc connaître l’arnaque.

Pour vous séduire, l’escroc amoureux utilise un profil attirant. La société Scamalytics a dressé les profils typiques des escrocs sur les sites de rencontres. Le profil masculin est généralement un homme qui approche la cinquantaine, diplômé avec des revenus plus élevés que la moyenne. S’affichant comme divorcé ou veuf, ses photos sont souvent prise à une certaine distance. Quand au profil féminin, c’est une femme dans la vingtaine, diplômée avec un revenu supérieur à la moyenne ou étudiante. Jamais mariée, elle apparaît dans une tenue légère ou très décolletée, souvent avec une seule photo.

Puis après vous avoir amadoué par des messages charmeurs pour obtenir votre confiance, l’arnaqueur demande des sommes d’argent pour payer des factures médicales d’”urgence”, des frais de voyage ou pour aider sa famille...


Vie privée : un mauvais usage de vos données


Selon une étude menée par le Conseil norvégien des consommateurs, plusieurs applications de rencontre populaires, dont Tinder, OkCupid et Grindr, partagent des données personnelles détaillées avec des tiers à des fins publicitaires, à l’insu de leurs utilisateurs.

Par le passé, des applications de rencontre ont déjà été prises en flagrant délit de transmission de données d’utilisateurs sensibles à des tiers. Ainsi, il y a deux ans, on découvrait que Grindr avait révélé le statut VIH de ses utilisateurs à des sociétés tierces. Quant à Tinder, il a donné l’emplacement exact des utilisateurs à d’autres, avec une précision d’une centaine de pieds. Même découverte pour la société soeur de Tinder, OkCupid, qui a été surpris à partager la sexualité, les opinions politiques et la consommation de drogue à des sociétés tierces.

Ces deux dernières applications se réservent le droit de partager des données avec d’autres sociétés du Match Group, leur société mère. Cela signifie essentiellement que si vous avez utilisé Tinder, alors OkCupid, Hinge ou l’une des autres 45 entreprises du groupe utilisant des données peuvent avoir eu accès à votre vie privée, même si vous ne vous êtes jamais inscrit auprès d’elles.


Alors comment se prémunir contre ces mauvaises surprises ? Avec un second numéro, un compte protégé et autres. Nous faisons le tour des bonnes pratiques pour protéger sa vie privée sur les app de dating.


Comment protéger sa vie privée sur les app de dating


Ces quelques conseils pour surfer en toute sérénité sur les app de dating sont aussi valables pour notre vie numérique en général. Avoir un second numéro ou des mots de passe solides est utile dans bien des cas comme nous l’avions listé dans les 10 régles pour protéger sa vie privée en ligne. Rappel des bonnes pratiques numériques.


Protéger sa vie privée en ligne de manière générale


Parmi les règles élémentaires à suivre en ligne pour protéger sa vie privée et éviter le piratage :


Faire les mises à jour


Les mises à jour des systèmes d’exploitation et des applications contiennent souvent des protections contre les failles trouvées par les pirates. Bien mettre à jour iOS ou Android, ainsi que ses app est une mesure simple et efficace pour être mieux protégé.


Utiliser des mots de passe complexes


Que celui qui n’a jamais utilisé deux fois le même mot de passe, dont il se rappelle facilement parce que très simple, lève la main ? Pas évident de ne pas tomber dans la facilité vu le nombre de comptes que l’on nous demande de créer en ligne. La solution pour ne pas cliquer sur “mot de passe oublié” à chaque connexion tout en gardant un mot de passe complexe : utiliser un gestionnaire de mots de passe type Dashlane.


Utiliser un réseau privé virtuel (VPN)


Quand vous vous connectez à un réseau Wifi, celui-ci peut être protégé… ou pas. Notamment les réseaux publiques accessibles sans mot de passe. Un VPN permet d’accéder à chaque site ou service en ligne de façon privée et sécurisée. Les meilleurs VPN disposent d’une version mobile.


Telles sont les bonnes pratiques que nous devrions suivre avec plus d’assiduité pour protéger notre vie privée sur Internet en général. Si vous le souhaitez, nous avons listé les outils utiles pour garantir la confidentialité en ligne. Dans les app de dating, on peut suivre également quelques bonnes pratiques dédiées, comme un second numéro ou un mail spécifique.


Protéger sa vie privée sur les app de dating


Sélectionner les informations à partager


Pour protéger votre vie privée sur les app de dating, vous allez devoir choisir avec soin les informations personnelles que vous voulez partager. Plus votre vie personnelle est importante pour vous ou votre carrière, et plus il est prudent d’être sélectif sur ce que l’on dévoile. Selon votre situation géographique, ce sera également plus facile de vous identifier. Et gardez à l’esprit que de nombreuses applications vous géolocalisent et communiquent ces informations aux autres utilisateurs.


Utiliser des photos dédiées


Avec la recherche inversée, il est possible d’utiliser une photo pour retrouver un profil Facebook ou d’autres informations personnelles. Un expert de F-Secure recommande donc d’utiliser des photos prises spécifiquement pour l’app de dating et qui ne pourront pas être utilisées pour remonter aux informations que vous ne voulez pas dévoiler.


Se créer une adresse mail spéciale


Isoler l’app de dating de ses autres comptes et activités en ligne, permet de s’assurer que quelqu’un de malintentionné ne va pas y accéder. Utiliser une adresse mail dédiée (par exemple créer facilement sur Gmail) pour créer son compte dans une app de dating fait partie des bonnes pratiques.


Se créer un second numéro de portable


Personne ne souhaite être harcelé sur son téléphone par un date éconduit. La solution pour se protéger : utiliser un second numéro de portable, qui peut être supprimé ou mis en off en cas de besoin. L’application Onoff permet de se créer un second numéro de portable en quelques secondes pour 3,49€ par mois.


Se créer un profil Facebook spécifique


Comme pour le second numéro, il peut être utile d’avoir un second profil facebook, moins personnel lié à l’adresse Gmail de vos apps de dating.


On ne sait pas si vous trouverez le grand amour sur les app de dating, mais on vous le souhaite. Munis de tous nos conseils, de votre second numéro, de vos photos dédiées, vous êtes parés pour draguer en toute sérénité. Et si vous voulez rire des situations les plus What The Fuck du dating moderne, rendez-vous sur le compte Instagram @moderndating_


75 views

©2019 by Le Blog de l'application Onoff. La startup qui révolutionne le monde des télécoms.