Search
  • L'équipe onoff

RECOMMERCE et ONOFF s’associent pour réduire l’impact environnemental des smartphones


“Je veux passer sur ONOFF, mais que faire de ma flotte de téléphones mobiles ?” Cette question que nous posent nos clients qui veulent passer aux numéros de portable pro dans le cloud, nous avons décidé de lui apporter une réponse qui puisse contribuer à protéger l’environnement. C’est pourquoi nous avons trouvé un partenaire capable de reprendre et de reconditionner les smartphones de nos clients. Et pas n’importe quel partenaire !

RECOMMERCE est l’expert de la reprise, du reconditionnement et de la revente de smartphones. Cette brillante scale-up française donne une seconde vie aux mobiles grâce à des technologies et des méthodes innovantes, depuis la collecte jusqu’à la revente. Précurseur, Recommerce s’implique dans l’économie circulaire depuis 2009 et travaille avec les plus grands distributeurs européens, et notamment avec des opérateurs téléphoniques européen, comme Bouygues en France et Swisscom en Suisse. Le Ministère de l’Économie et des Finances a placé Recommerce au sein du Next 40 en 2020, aux côtés de sociétés telles que Blablacar, Doctolib. Ce classement regroupe les 40 pépites françaises capables de devenir les leaders technologiques mondiaux de demain. Entretien avec Benoit Varin, co-fondateur, secrétaire général et directeur RSE de Recommerce.



En quoi consiste le partenariat de Recommerce avec Onoff ?


Benoit Varin, co-fondateur, secrétaire général et directeur RSE : Nous allons proposer aux clients et futurs clients d’Onoff de racheter les smartphones usagés de leurs collaborateurs, pour un montant défini par notre argus mobile. Les salariés utiliseront simplement l’application Onoff pour accéder à leur numéro professionnel. Fini les doubles téléphones : cette offre encourage la sobriété numérique et l’économie circulaire. Nous proposerons également aux clients d’Onoff qui le souhaitent des smartphones reconditionnés.



Pourquoi ce partenariat fait-il sens ?


Parce qu’Onoff est une entreprise innovante qui partage les mêmes valeurs : proposer les meilleures offres et les solutions les plus simples. Et un même souci d’optimisation des smartphones et de leur usage. Avec Onoff, en mettant deux numéros sur le même téléphone, il n’est plus nécessaire d’avoir plusieurs téléphones. Avec Recommerce, vous prolongez la durée de vie des smartphones. Cette optimisation protège l’environnement : si on fabrique moins de smartphones, on ponctionne moins de matières premières primaires et on pollue moins. En même temps, on favorise tout de même l’accès à la technologie au plus grand nombre. J’ai rencontré Taïg Khris lors d’un événement de l’association France Digitale [qui réunit les entreprises de la French Tech] durant lequel nous avons pu échanger sur ces points communs.



Quelle est l’activité de Recommerce ?


Nous rachetons des smartphones usagés, nous les testons, nous les reconditionnons et nous les remettons en vente garantis 12 mois. Nous sommes connectés avec 7000 boutiques, principalement des opérateurs téléphoniques, dans lesquelles le vendeur va vous proposer de racheter votre ancien téléphone. Nous distribuons nos smartphones reconditionnés sur notre site mais aussi au travers de nombreux points de vente. Notre site représente 30% de notre chiffre d’affaires. Via les boutiques, comme celles d’Orange ou de Bouygues, on peut vous proposer des bons d’achat ou des réductions en échange de votre smartphone.

Nous générons un chiffre d’affaires de 73 M€ et nous comptons 104 salariés. Nous avons obtenu plusieurs certifications suite à des audits externes et la mise en place d’un Système de Management Intégré : ISO 14001 qui garantit la bonne gestion des ressources environnementales ; ISO 9001 qui reconnaît la bonne gestion de la qualité et de la satisfaction de nos clients ; le “Label Produit Reconditionné” un peu l’équivalent du label AB dans le bio ; l’évaluation par ECOVADIS au niveau OR de notre politique d’achat responsable. Nous sommes en cours de certification ISO 27001 pour faire reconnaître la qualité de notre Système de Management de la sécurité de notre Système d’Informations.



Un entrepreneur qui veut se séparer de sa flotte mobile pour utiliser un service entièrement dématérialisé comme Onoff peut-il passer par Recommerce ?


Oui, nous rachetons des parcs ou des flottes mobiles aux entreprises, soit directement, soit en passant par les commerciaux des opérateurs ou des distributeurs. Les entrepreneurs peuvent utiliser le site de Recommerce pour revendre leurs téléphones usagés : il suffit d’indiquer le modèle et le volume de téléphones à céder, et nous proposons un prix de reprise. Il n’y a plus qu’à accepter l’offre via le devis.



Comment se passe la réparation des smartphones ?


Nous avons sélectionné les meilleurs réparateurs. Selon les besoins, ils changent la connectique, l’écran, la batterie, et suppriment toutes les données. Ensuite nous effectuons des contrôles qualité pour garantir le téléphone. Il est possible de reconditionner 3 à 4 fois un téléphone. Les usages conduisent les batteries à se décharger, les écrans à se casser, mais en dehors de cela, il faut savoir qu’un smartphone peut durer 7 ans.



Quel est l’impact de Recommerce ? Combien de téléphones avez-vous récoltés ?


Nous avons collecté 3,3 millions de téléphones, ce qui représente 99 000 tonnes de CO2 économisées et 132 000 tonnes de matières premières économisées depuis notre création. Car la différence entre l’utilisation d’un smartphone neuf et un reconditionné permet d’éviter l’émission de 30 kg de CO2 et la ponction de 40 kg de matières premières primaires sur la planète. Nous soutenons également des associations, via MonExTel.com : si vous nous revendez un téléphone usagé, la valeur de l’argus de ce téléphone sera reversée à l'association de votre choix. Nous avons ainsi reversé plus de 300 000 € à des associations engagées.



Vous faites partie des premiers à vous être engagés dans l’économie circulaire.


Recommerce existe effectivement depuis 11 ans. Avec mes associés co-fondateurs, Pierre-Etienne Roinat, Cédric Maucourt et Antoine Jeanjean, nous voulions changer le monde et faire la révolution du commerce. Je venais du commerce équitable, mais je voulais faire plus. En nous engageant dans une économie circulaire, nous réduisons l’impact de notre consommation sur l’environnement.

Nous avions commencé par regarder comment reconditionner les ordinateurs mais nous avons rapidement compris qu’il était plus logique de s’attaquer au téléphone. Car il y a un volume d’appareils disponibles beaucoup plus important. Nous avons tous un téléphone qui dort dans nos tiroirs. Et c’était le meilleur moyen de rendre la technologie accessible au plus grand nombre. Le smartphone permet d’accéder à des services de pointe. On l’a bien vu avec le covid : les personnes âgées et les jeunes ont besoin d'être de plus en plus connectés. Les smartphones reconditionnés permettent d’acheter à un meilleur prix un appareil performant.



Que doit-on développer pour favoriser l’économie circulaire ?


Nous encourageons les commerçants, et notamment les vendeurs de mobiles, à devenir des re-commerçants. Pour cela, nous leur conseillons premièrement de proposer à leurs clients le rachat de leurs produits usagés et deuxièmement, de vendre des produits reconditionnés.

Nous avons également besoin d’une législation plus adaptée à l'économie circulaire : il existe une concurrence déloyale, par des acteurs officieux et souterrains, qui nuisent à la qualité et à l’image des produits de seconde main et qui ne paient pas différentes taxes dont la TVA. La vente de produits d’occasion de consommateur à consommateur n’est pas cadrée ni formalisée. Alors qu’un cadre permettrait de rassurer les consommateurs et de structurer un marché sur lequel se positionnent déjà les Chinois ou les Américains. On assiste à une concurrence au niveau des prix qui jouent sur un dumping social, fiscal et environnemental.



Votre engagement pour l’économie circulaire et l’environnement se traduit-il par des engagements de responsabilités sociétales ?


En effet, nous respectons 5 engagements RSE :

  1. Préserver l'environnement et lutter contre la pollution numérique et le gaspillage,

  2. Garantir une chaîne approvisionnement responsable,

  3. Soigner la qualité des produits et de nos services,

  4. Assurer la santé et la sécurité de nos collaborateurs au travail,

  5. Protéger les données de nos utilisateurs : nous certifions la suppression des données.


Recommerce fait partie de l’index Next 40, qui pointe les meilleures pépites tech françaises. Qu’est-ce que cette reconnaissance a changé pour vous ?


C’est une fierté d’être ainsi reconnu par l'État et de faire partie du programme d’accompagnement. On ne s’y attendait pas et c’est très impactant. Notre stratégie B2B2C fait que nous sommes moins connus du grand public. Pourtant, nous sommes fournisseurs de la plupart des marketplaces, des opérateurs et des distributeurs et tous nos produits sont reconditionnés en Europe !


Envie d'en savoir plus sur la reprise de votre flotte ? Découvrez les étapes à suivre ainsi que notre vidéo dédiée.


123 views0 comments