Search
  • L'équipe onoff

5G : avantages et inconvénients

Pourquoi tout le monde en parle ?


Parce que nous sommes de plus en plus connectés. Communications, films en streaming, cloud gaming, sans parler des usages industriels innovants : nous avons de plus en plus besoin d’une bonne connexion. Or, la 5G a été développée pour éviter une saturation des réseaux prévue pour 2022 ! Cette nouvelle génération de standard de téléphonie fait suite aux innovations apportées par la 3G et la 4G, encore en cours de déploiement.


Particularité de la 5G : elle représente une rupture par rapport aux générations précédentes. En effet, elle utilise des technologies différentes et des fréquences radiophoniques beaucoup plus élevées. Si, dans un premier temps, la 5G n’offrira “que” une meilleure performance comparée à la 3G et la 4G, les technologies de rupture, comme par exemple l’utilisation de fréquences millimétriques, arriveront dans au mieux deux ans.


Ce sont ces technologies de rupture qui inquiètent, car on ne connaît pas encore leur influence sur la santé et l’environnement et contre lesquelles certains médecins mettent en garde. Ce sont elles aussi qui enthousiasment. Elles laissent présager une forte croissance économique, notamment grâce à l’application de la 5G dans l’internet des objets industriels. La 5G va également renouveler le paysage des télécoms en favorisant l’émergence de nouveaux opérateurs, comme les opérateurs de réseau mobile virtuels (MVNO) tels qu'Onoff. La 5G va également générer de nouvelles sources de revenus. Selon une étude d’IHS Markit, citée par BPI France, la 5G pourrait générer 1 233 Mds de dollars US de revenus en 2026 pour les acteurs mondiaux du numérique. En 2035 et en France, 7 Mds de dollars d’investissements annuels et 400 000 emplois sont espérés grâce à la 5G...


Qu’est-ce que ça va changer ?


Une plus grande vitesse


Grâce à une plus grande bande passante et son débit plus rapide, la 5G va permettre de télécharger beaucoup plus rapidement et facilement les films, les données ou faciliter le streaming notamment pour les jeux vidéo en ligne.


Fini les temps de latence


La 5G permettra également de supprimer les temps de latence. De la commande à la réaction, l’effet devrait être de l’ordre de 2 millisecondes, soit 10 à 20 fois moins que la 4G… Adieu petite roue qui mouline pendant le chargement.


Une plus grande couverture


La 5G permettra aussi des connexions en simultanée très nombreuses, environ 10 fois plus que celles disponibles. Finis les risques de réseau saturé et bonjour à une meilleure couverture.


C’est pour quand ?


Normalement, dès la fin de l’année 2020, les premiers déploiements devraient voir le jour. Selon les départements, le lancement est prévu en décembre 2020 ou en janvier 2020. Et s’étendra jusqu'en 2030 au fil des déploiements d'antennes par les opérateurs, pour atteindre une couverture totale. En 2025, toutes les zones urbaines et économiques devraient être couvertes, soit les deux tiers de la population.

Dans sa première phase de déploiement, la 5G va utiliser les mêmes ressources que celles de la 4G et 3G, donc en utilisant les mêmes fréquences de 3,4 à 3,8 GHz. Il faudra attendre environ deux ans pour atteindre les fréquences beaucoup plus hautes, autour 26 GHz, qui apportent la véritable innovation de rupture.


Pourquoi c'est enthousiasmant ?


Les applications possibles de la 5G, notamment dans ses déploiements industriels ou par les software qui vont être développés par des acteurs comme les MVNO, laissent entrevoir un futur connecté plein de promesses, qui nous rapprochent parfois des meilleures histoires de SF !


L’internet des objets


La 5G va permettre le développement de l’IoT massif, soit une densité de 10 000 à 1 million d’objets connectés/km2. Ce qui représente une augmentation 10 à 100 fois supérieure par rapport à la 4G actuelle. Ces objets connectés vont être utilisés dans de nombreux domaines : énergie, santé, transport, médias, robotique… Associés à l’Intelligence Artificielle, les usages sont encore à définir mais très prometteurs.


De nouvelles offres MVNO


Le développement des opérateurs de réseaux mobile virtuels (MVNO) a permis l’émergence de nouvelles offres commerciales, comme des forfaits à prix réduits ou une solution de seconds numéros comme le propose Onoff. Avec la 5G, les MVNO vont pouvoir élargir leurs offres à plusieurs usages. On s’attend à un renouvellement du paysage des télécoms.


Réalité virtuelle ou augmentée


Pour le divertissement, on promet des environnements immersifs encore plus performants grâce à l’absence de temps de latence. On évoque aussi l’accès à de nouvelles sensations : grâce à des vêtements haptiques, nous pourrons éprouver des sensations associées aux objets que nous manipulons dans des réalités virtuelles... De quoi se projeter dans un univers à la Ready Player One ou Bolchoi Arena, l’excellente BD de Boulet et Aseyn.


Les véhicules autonomes

Toutes les études tablent sur une croissance rapide des voitures connectées sur les 5 prochaines années. Tesla, Google ou BMW ont déjà sorti des premiers modèles. Or les voitures connectées interagissent avec leur environnement, l’infrastructure routière et des centres de données à distance. Des normes 5G sont actuellement en cours de définition pour permettre aux véhicules de communiquer via un même standard. Bien sûr le besoin d’interaction en temps réel est indispensable, sans parler des millions de données générées par les futures voitures connectés. De quoi nous retrouver, dans un avenir prochain, à bord de véhicules autonomes, comme dans l’excellente série Westworld.


La santé connectée


De plus en plus d’objets connectés apparaissent en médecine pour collecter les données des patients, permettre la surveillance de la santé ou encore pour l’administration des médicaments à distance. La visioconférence HD facilitera également les télé-consultations et les opérations chirurgicales “télé-monitorées” qui existent déjà, là où le personnel médical fait défaut. Cette hyper connexion est rendue possible par la 5G. Bonjour docteur Robot !


Bienvenue dans les Smart Cities


Des éclairages intelligents qui s’allument uniquement sur votre passage pour limiter la pollution lumineuse, des feux de circulation qui s’adaptent en fonction de la densité du trafic, des immeubles qui régulent eux-mêmes leur consommation d’énergie. La ville connectée et intelligente se développe déjà et ses innovations seront accélérées par l’arrivée de la 5G. La multiplication des capteurs permettra de connaître en temps réel, la pollution, l’humidité, le bruit, avec derrière des prises de décision en temps réel. On n’est pas encore dans Minority Report ou Alita, mais presque.


L’industrie 4.0


On parle désormais de smart production pour les industriels. Grâce à des processus automatisés, qui s’appuient sur des capteurs intégrés dans les équipements, les industriels pourront connaître immédiatement l’état de la production et l’adapter rapidement en fonction des commandes ou encore de personnaliser la production ou de réguler la consommation énergétique.


Pourquoi ça fait peur ?


L’innovation n’est pas forcément le progrès et l’on peut craindre les impacts de ces nouvelles fréquences sur la santé ou l’environnement. On craint aussi des dérives d’usage, liées à une hyperconnectivité ou à des cyber-attaques - comme celles si bien traduites dans l’excellente série d’anticipation Black Mirror.


Impact sur la santé


Aucune étude n’a montré avec certitude l’impact nocif des ondes des radiofréquences électromagnétiques sur la santé, qui sont soupçonnées d’être cancérogènes. Les fréquences plus puissantes de la 5G étant inédites, il faut attendre de pouvoir observer les effets pour se prononcer.


Impact sur l’environnement


Bien que la 5G permet des économies d’énergie, en étant plus précises dans ses émissions notamment, elle pourra aussi accueillir plus de connexions et de débit, et donc être plus gourmande en énergie. À cela s'ajoute l’impact environnemental de la construction des nouvelles antennes et du renouvellement des smartphones pour être compatibles 5G.


Impact sur la sécurité


Dans la mesure où la 5G va jouer un rôle central dans le futur des télécommunications, de véritables enjeux politiques se cristallisent autour de la nationalité des entreprises qui disposent des réseaux physiques - et qui seraient en mesure d’espionner les données qui transitent par eux. Sans parler des enjeux financiers associés. Car peu d’entreprises disposent des technologies pour déployer la 5G, les principales étant le Chinois Huawei et ZTE, les Coréens Samsung et LG, les Européens Nokia et Ericsson, et enfin les Américains Qualcomm et Intel.


Quelles opportunités pour Onoff


Si dans un premier temps la 5G pose avant tout un problème matériel pour la mise en place du réseau, les équipements génériques seront utilisés par les opérateurs qui proposeront leurs services, notamment à travers des applications et des logiciels. La 5G devrait favoriser les nouveaux opérateurs venus l’IT, les MVNO comme Onoff, qui sont déjà dans cette démarche d’utiliser les réseaux existants pour proposer des services numériques innovants.


©2019 by Le Blog de l'application Onoff. La startup qui révolutionne le monde des télécoms.